PARADISE GAME, acteur majeur de de l’industrie du jeu vidéo en Afrique l’Ouest, présentera treize studios indépendants africains et leur vingtaine de jeux à la Paris Games Week (Africa Corner) en partenariat avec le S.E.L.L. et Digital Lab Africa.

C’est à l’occasion de la Paris Games Week, le plus grand salon européen de jeux vidéo qui se déroulera du 30 Octobre au 3 Novembre 2019, que treize studios indépendants présenteront leurs jeux, en provenance de 8 pays du continent: Afrique du Sud, Bénin, Cameroun, Ghana, Kenya, Madagascar, Maroc et Tunisie. Simone Beneke, Shannon Bennetts et Setriakor Nyomi, les grands gagnants de la 3e édition du Digital Lab Africa représenteront leur studio respectif Falling up Studios (Afrique du Sud) et GreyParrot Interactive (Ghana) et leurs projets en cours de développement Precious Cargo et Mancala Plus.

13 studios seront hébergés sur l’Africa Corner by Paradise Game (stand A 042, Hall 1) : Altplay Studio, DASCO, Digital Cultural eXperience, Falling Up Studios, GreyParrot Interactive, INSTEAD, Internet of Elephants, Leti Arts, LIVA Interactive, Nookhema Game Studios, Studio Lomay, Sysics Studio et Toufoula Kids.

Cet espace de 108 m2 dédié aux jeux vidéo africains permettra au public de la Paris Games Week de tester pour la deuxième année consécutive une sélection de jeux variés : aventure, courses automobiles, combats, stratégie, puzzles, sans oublier les jeux en réalité virtuelle, en bandes dessinées, et même des serious game. À noter que certains jeux sont en cours de développement, d’autres sont d’ores et déjà disponibles à la vente.

À travers ces jeux, les visiteurs pourront plonger dans des univers uniques et des thèmes variés : l’écologie, l’éducation, la vie quotidienne, les problématiques sociétales, la maladie,  l’héroïsme féminin, les arts africains, la formation chirurgicale, les déités africaines, les jeux de société ancestraux, l’esport, la découverte de territoires historiques, la sauvegarde animalière, le contrôle de l’intelligence artificielle…

Emmanuel Martin, délégué général du S.E.L.L.
« C’est une grande joie de voir l’Africa Corner grandir et s’installer à la Paris Games Week pour une deuxième année consécutive grâce à notre partenariat avec Paradise Game. Nous sommes très heureux d’accueillir également les studios tunisiens avec le soutien du CNCI-CDL. Tous ces studios apportent une créativité et une originalité qui vont séduire le public de la Paris Games Week. »

Sidick Bakayoko, CEO et fondateur de Paradise Game, déclare : « Les industries culturelles et créatives offrent de nouvelles opportunités pour les jeunes Africains, ainsi que de nouvelles perspectives de développement économique pour les pays du continent. Nous estimons qu’en Afrique le jeu vidéo a le potentiel de créer entre 10 et 20 pourcents des 2 Millions de nouveaux emplois prévus d’ici les nouvelles technologies d’ici les 5 prochaines années. »

À propos de Paradise Game
Paradise Game est une entreprise basée en Côte d’ivoire qui a pour ambition de transformer l’industrie du jeu vidéo en Afrique. La vision de Paradise Game est de créer la plus grosse communauté de gamers en Afrique et de lui offrir des événements inédits, des salles de jeux de dernière génération, et des contenus multimédia (divertissement, e-Learning, etc.) 

Paradise Game a initié le premier festival majeur de jeux vidéo et d’eSport en Afrique, le FEJA (Festival de L’Électronique et du Jeu vidéo d’Abidjan – (www.FEJA.ci), mais aussi une émission télévisée dénommée Paradise Game Show qui est dédiée aux acteurs du jeu vidéo en Afrique. Paradise Game se lance aujourd’hui dans la promotion des créateurs de jeux « made-in-Africa » sur le marché local et sur la scène internationale. 

Site internet : www.paradisegame.net
Réseaux sociaux  – Youtube: www.youtube.com/c/ParadiseGame| Facebook: www.facebook.com/ParadiseGame.net| Instagram: ParadiseGame_ | Twitter: @ParadiseGame_

Contact Presse: Mélissandre Monatus melissandre.monatus@paradisegame.net