blue-white

Digital Lab Africa : un tremplin pour les talents africains du multimédia

\ L’objectif du Digital Lab Africa est d’offrir un tremplin aux créateurs de productions multimédia sur le continent en permettant à leurs projets de voir le jour, avec l’appui de partenaires français référents (studios, sociétés de production, distributeurs, diffuseurs) comme ARTE (transmedia), Lagardère studios (web création), OKIO-Studio (réalité virtuelle), CCCP (jeu vidéo) et 1D Touch/Believe Digital (musique en ligne).

L’appel à projets Digital Lab Africa

\ L’appel à projets Digital Lab Africa s’adresse à toutes personnes d’Afrique sub-saharienne, professionnels ou non (artistes, producteurs, créateurs, start-ups, étudiants) ayant un projet innovant dans 4 catégories de production multimédia: web création/transmédia, réalité virtuelle, jeu vidéo (serious game) et musique en ligne.

L’appel à projets DLA cible des projets au stade initial de développement, en recherche de partenaires et de financements et innovants du point de vue de la forme, de la narration, du contenu ou des technologies.

\ Les candidats sélectionnés participent à une  compétition de pitch au DISCOP AFRICA Johannesburg. A la clé, pour les 4 projets vainqueurs (un par catégorie), un prix de 3 000 euros mais surtout un ticket incubation Digital Lab Africa pour accompagner le développement des projets.

Le ticket incubation Digital Lab Africa

\ L’incubation des projets gagnants comprend le parrainage et le soutien de partenaires français référents pour chacune des catégories (studios, sociétés de production, diffuseurs, distributeurs). Elle prend aussi la forme d’un temps de résidence en France au sein de clusters numériques et la participation à des événements multimédia de référence. L’objectif est d’aboutir à des productions et créations multimédia finalisés combinant le meilleur de la créativité africaine et du savoir-faire français.

LES PARTENAIRES

Le Digital Lab Africa est une initiative de l’Ambassade de France et de l’Institut Français d’Afrique du Sud, qui s’inscrit dans le cadre de leur soutien aux industries culturelles et créatives. L’opération est lancée avec le DISCOP AFRICA et TRACE, en lien avec un ensemble de partenaires français :