LE FESTIVAL DU FILM DOCUMENTAIRE ENCOUNTERS REVIENT AVEC DES FILMS FRANÇAIS POUR SA 20EME ÉDITION

Le Encounters Documentary Film Festival est de retour en 2018 pour sa 20ème édition. Le festival se déroulera au Cap et à Johannesburg du 31 mai au 10 juin pour offrir le meilleur des longs et courts métrages documentaires d’Afrique et du monde.

Parmi les 70 titres de la sélection, la France a trouvé sa place et sera représentée par des pièces puissantes :

 

Les routes de l’esclavage, de Daniel Cattier, Juan Gélas, Fanny Glissant

Épisodes 1 & 2

L’histoire de l’esclavage n’a pas commencé dans les champs de coton. C’est une tragédie beaucoup plus ancienne qui se joue depuis l’aube de l’humanité.
Pour la première fois, cette série retrace l’histoire des traites négrières du VIIe au XIXe siècle. Récit d’un monde où la traite des esclaves a dessiné ses territoires et ses propres frontières. Un monde où la violence, la domination et le profit ont imposé leurs routes.

Co-produit par Arte FranceCPB FilmsKwassa FilmsLX FilmesRTBFRTPINRAP

En partenariat avec l’Institut français d’Afrique du Sud, deux des projections seront également exceptionnellement suivies d’un entretien avec la réalisatrice Fanny Glissant, l’occasion d’en savoir plus sur le sujet et la création des Routes de l’esclavage.

A propos de Fanny Glissant :

slavery-routes_Fanny-Glissant-300x123Productrice de documentaires depuis une dizaine d’années, Fanny Glissant a rejoint la Compagnie des Phares et Balises (CPB Films) en 2012.

Elle produit des documentaires historiques, dont certains sont diffusés en prime time comme Dénoncer sous l’Occupation de Laurent Joly et David Korn-Brzoza, ou 39-45 : La guerre des enfants de Julien Johan et Michèle Durren (prix du public au Festival de Luchon) et des films d’actualité comme Syrie, enfants en guerre de Yuri Maldavsky, Les gangsters et la République et Trafics de Frédéric Ploquin et Julien Johan. Elle produit également des films d’Arts & Culture, comme Orson Welles, autopsie d’une légende, sélectionné au Festival de Cannes 2015 (catégorie Cannes Classics) et Karen Blixen, songe d’une nuit africaine par Elisabeth Kapnist. Parallèlement, elle écrit et réalise des documentaires : elle a participé à l’atelier FEMIS Screenwriting et a reçu le premier prix du meilleur scénario documentaire caribéen (Prix Azur). En 2018, elle a co-réalisé la série Les routes de l’esclavage.

Les routes de l’esclavage | Bande-annonce

Projections :

Le Cap
Labia 3: dim 3 juin – 17h
Labia 3: merc 6 juin – 20h30 pm + Q&A
Johannesbourg
Bio: mar 5 juin – 20h30 + Q&A

AFDA School – screening and Q&A – 17h30

 

INFO & TICKETS

La Bataille d’Alger, un film dans l’Histoire, de Malek Bensmaïl (France/Suisse/Algérie)

Ce film nous propose un regard passionnant et neuf du film emblématique de Gillo Pontecorvo, La Bataille d’Alger 1967, qui a remporté le Lion d’Or au Festival de Venise alors qu’il était en train d’être banni en France. L’histoire magistrale de l’aspiration révolutionnaire et de l’insurrection politique, alors que l’Algérie s’est battue pour l’indépendance de la France, n’est pas très éloignée des conflits politiques en jeu dans le monde d’aujourd’hui. Bensmaïl, réalisateur acclamé par la critique, explore le processus émotionnellement chargé du tournage dans un pays où la plupart des acteurs et de l’équipe ont vécu les événements capturés. Son analyse extraordinaire montre l’influence considérable du film qui a inspiré les Black Panthers, le mouvement Pro-Palestine et même le Pentagone, où il a servi d’outil d’éducation sur la contre-insurrection.

Co-produit par l’INA & Imago Films

Projections :

Le Cap
V&A 4: sam 2 juin – 17h30
Labia 3: ven 8 juin – 20h
Labia 1: sam 9 juin – 20h15
Johannesbourg
R’Bank: ven 1er juin – 20h30
Bio: dim 10 juin – 15h30

INFO & TICKETS
encounters banner